Une fédération et des spécificités

Dans une volonté d´étoffer son action, la fédération a donné lieu à des ramifications : le fitness, le Hip Hop et les disciplines assimilées dont le Breakdance. Tous reposent sur des principes et valeurs uniques mais font néanmoins l´objet de quelques différenciations de part leur nature respective.

 HipHop et disciplines assimilées : De danse et d´engagement

Ayant vu le jour à New York dans les années 70, le HipHop est une manifestation de la jeunesse afro-américaine. Une danse à la symbolique engagée qui s´est perpétuée jusqu´à nos jours. Mondialement connu, le Hip Hop est un cri du cœur exprimé par le corps. En créant la filière concernée, la fédération a voulu mettre en avant l´ingéniosité rythmique de ses recrues et les aider à décupler leurs aptitudes artistiques suivant 3 critères

  • La singularité

Le Hip Hop est cousu de messages socio-culturels. Il revient ainsi aux danseurs de transmettre les leurs d´une manière qui leur est propre.

  • La technicité

Les danseurs devront s´affirmer par des chorégraphies nettes, précises et recherchées.

  • Le sens du rythme

« Faire corps avec la musique » est un autre critère sur lequel entraineurs et juges seront très regardants. Un bon danseur Hip Hop est celui qui suit le rythme et avance pas à pas avec lui.

  • Une présentation soignée

Aucun laisser aller ne sera toléré. Les danseurs se doivent d´afficher une propreté et une élégance faisant honneur à leur spécialité.

  • Sécurité

Lors des exercices ou des évaluations, les danseurs sont tenus de respecter les normes de sécurité liées à la discipline et sont autorisés à revêtir certains accessoires de sécurité afin de protéger leurs articulations.